16 juin 2014

Terre-Lune

Terre-Lune    Terre Lune, Terre Lune Ce soir j'ai mis mes ailes d'or Dans le ciel comme un météore Je pars   Terre Lune, Terre Lune J'ai quitté ma vieille atmosphère J'ai laissé les morts et les guerres Au revoir   Dans le ciel piqué de planètes Tout seul sur une lune vide Je rirai du monde stupide Et des hommes qui font les bêtes   Terre Lune, Terre Lune Adieu ma ville, adieu mon cœur Globe tout perclus de douleurs Bonsoir.   Boris Vian
Posté par versurmer à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2014

Le cosmonaute et son hôte

Le cosmonaute et son hôte Sur une planète inconnue,un cosmonaute rencontraun étrange animal :il avait le poil ras,une tête trois fois cornue,trois yeux, trois pattes et trois bras !« Est-il vilain ! pensa le cosmonauteen s’approchant prudemment de son hôte.Son teint a la couleur d’une vieille échalote,son nez a l’air d’une carotte.Est-ce un ruminant ? Un rongeur ? »Soudain, une vive rougeurcolora plus encor le visage tricorne.Une surprise sans bornesfit chavirer ses trois yeux.« Quoi ! Rêvé-je ? dit-il.... [Lire la suite]
Posté par versurmer à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2014

Ballade à la lune

Ballade* à la lune C'était, dans la nuit brune,Sur le clocher jauni,La luneComme un point sur un i.Lune, quel esprit sombrePromène au bout d'un fil,Dans l'ombre,Ta face et ton profil ? […] Qui t'avait éborgnée,L'autre nuit ? T'étais-tuCognéeA quelque arbre pointu ?Car tu vins, pâle et morneColler sur mes carreauxTa corneÀ travers les barreaux.[…] Et qu'il vente ou qu'il neigeMoi-même, chaque soir,Que fais-je,Venant ici m'asseoir ?Je viens voir à la brune,Sur le clocher jauni,La luneComme un point sur un i. […] Alfred de Musset ... [Lire la suite]
Posté par versurmer à 16:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 avril 2014

Le rêve de la lune

Le rêve de la lune Si la lune brille Quand tu dors, C'est pour planter Des milliers de soleils pour demain. Si tout devient silence Quand tu dors, C'est pour préparer Le chant des milliers d'oiseaux Et dorer les ailes des libellules. Si la lune tombe dans tes bras Quand tu dors, C'est pour rêver avec toi Des milliers d'étoiles. Marie Botturi
Posté par versurmer à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2014

Chez le géographe

Posté par versurmer à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2014

L'ile lointaine

L'ile lointaine   Je suis né dans une ile amoureuse du vent Où l’air a des senteurs de sucre et de vanille Et que bercent au soleil du tropique mouvant Les flots tièdes et bleus de la mer des Antilles.   Sous les brises, au chant des arbres familiers, J’ai vu des horizons où planent des frégates Et respiré l’encens sauvage des halliers Dans ses forêts pleines de fleurs et d’aromates.   Contre ces souvenirs en vain je me défends. Je me souviens des airs que les femmes créoles Disent au crépuscule à leurs petits enfants,... [Lire la suite]
Posté par versurmer à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 février 2014

Pourquoi donc ? (En voilà des questions !)

Pourquoi donc ? (En voilà des questions !)   Pourquoi donc le mouton se laisse-t-il tondre ? Pourquoi donc le pigeon se laisse-t-il plumer ? Pourquoi donc la poule ne fait-elle que pondre ? Pourquoi donc le saumon se laisse-t-il fumer ? Pourquoi donc ? Eh bien dites-donc… En voilà des questions ! La neige ne finit-elle pas par fondre ? L’air frais ne se laisse-t-il pas humer ? L’homme ne cesse-t-il pas de se morfondre Lorsque l’horizon n’est plus embrumé ?   Pourquoi donc le dindon se laisse-t-il farcir ? ... [Lire la suite]
Posté par versurmer à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2013

Ma bohème

Ma bohème   Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées ; Mon paletot aussi devenait idéal ; J'allais sous le ciel, Muse ! et j'étais ton féal ; Oh ! là ! là ! que d'amours splendides j'ai rêvées !   Mon unique culotte avait un large trou. - Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.  - Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou   Et je les écoutais, assis au bord des routes, Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes De rosée à... [Lire la suite]
Posté par versurmer à 17:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2013

La soupe de la sorcière

La soupe de la sorcière     Dans son chaudron, la sorcière     Avait mis quatre vipères,     Quatre crapauds pustuleux,     Quatre poils de Barbe-Bleue,     Quatre rats, quatre souris,     Quatre cruches d’eau croupie.     Pour donner un peu de gout,     Elle ajouta quatre clous.     Sur le feu, pendant quatre heures,     Ça chauffait dans la vapeur.     Elle tourne sa... [Lire la suite]
Posté par versurmer à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2013

Soyez polis

Soyez polis   Il faut être très poli avec la terre Et avec le soleil Il faut les remercier le matin en se réveillant Il faut les remercier pour la chaleur Pour les arbres Pour les fruits Pour tout ce qui est bon à manger Pour tout ce qui est beau à regarder A toucher Il faut les remercier Il ne faut pas les embêter... Les critiquer Ils savent ce qu'ils ont à faire Le soleil et la terre Alors il faut les laisser faire Ou bien ils sont capables de se fâcher Et puis après On est changé En courge En melon d'eau ... [Lire la suite]
Posté par versurmer à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]