Avant Les douze mois, nous avions étudié :

Peut-être... de Vio Martin

Puis nous avions appris une partie du poème de Charles Baudelaire :

L'albatros

Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux.

Charles Baudelaire

 

J'avais donné aux élèves des modèles d'albatros pour les aider dans leurs illustrations. Vous les retrouverez prochainement dans notre galerie dès que nous aurons procédé aux votes.