La danse des korrigans

 

Dans la fraicheur d'un soir en pays celtique,

L’atmosphère s'imprégnait d'une cadence en musique.

Le vent soufflait dans un domaine fait de pierres,

Où l'on se demandait si nos esprits touchaient terre.

 

Quand le soleil se couchait le long des menhirs,

Des petits êtres entamaient une danse à n'en plus finir.

Musique retentissante le long des allées,

Que rien à jamais ne semblait perturber.

 

S'aventurer dans cette drôle de sarabande,

Guidés par de grands esprits qui commandent.

Nuit qui semble s'éterniser à jamais,

Au milieu de la ronde endiablée.

 

Christian Alinat