Le conseil municipal des jeunes lance ses premiers projets

le-conseil-municipal-des-jeunes-lance-ses-premiers-projets

Le conseil municipal des jeunes a tenu, vendredi, sa première réunion de travail.

« Il est 14 h 52, je déclare close la séance de conseil municipal. » Avec une assurance grandissante, Mathéo Chantepie, élu, le 26 février, maire du conseil municipal des jeunes (CMJ), met fin à la première séance de travail. Les douze conseillers sont entrés, vendredi, dans l'exercice de leur mandat.

Encadré par Philippe Onillon, le maire, et Stéphanie Michelle, l'enseignante des CM1-CM2, le CMJ a passé en revue ses propositions pour la commune. « On a pensé à une aire de jeux, expose Mathéo. Un endroit pour les petits et les grands. Parce qu'il ne faudrait pas que les grands abîment les jeux des petits. » La remarque suscite l'approbation. « Bonne analyse ! », souligne Philippe Onillon. Audrey Briard-Guérin, seconde adjointe du CJM, présente des modèles de structures imprimés sur Internet.

« On aimerait bien un terrain synthétique comme à Bernières, pour faire du foot et du basket », détaille Aloïs Lemeille, premier adjoint du CMJ. Une conseillère suggère « un skatepark ». La maîtresse entre dans la discussion. « Votre rôle n'est pas seulement de demander à construire quelque chose, tempère Stéphanie Michelle. Il faut faire des recherches. Savoir combien ça coûte et si c'est réalisable. Vous pouvez aussi organiser des manifestations ou des interventions dans l'école. »

Les remarques se poursuivent. Sont évoqués pêle-mêle « des sorties canicross », « des après-midi jeux » ou « des stages-découvertes ». Il est même question de voirie. Il faudrait « agrandir des trottoirs » ou « modifier le rond-point » de la place Amiral-Byrd. « Quand aura-t-on une piste cyclable pour aller de Ver à Courseulles ? »,interroge Aloïs. Philippe Onillon répond que « le circuit est prévu. Ce n'est pas du domaine de la municipalité mais du conseil départemental. »

Le maire enchaîne en encourageant le CMJ « à développer deux ou trois idées » et « à se rapprocher des associations communales pour certaines activités ». La réunion se termine sur une bonne nouvelle. « J'ai retenu votre idée du skatepark auquel je pensais déjà pendant ma première mandature, annonce Philippe Onillon.Pour les vacances d'été, vous aurez un terrain multisport et un skatepark à l'emplacement des anciens tennis de l'avenue Saint-Gerbold. »

Ouest-France - 02/05/2016